Le métier

Bernard Sabatier, ancien élève de JEAN EULRY à Mirecourt dans l’atelier APPARUT ET HILAIRE, puis assistant dans plusieurs maisons parisiennes. En 1976, reprise au 45 rue de Rome de l’atelier de DANIEL MOINEL, créé en 1936. Adhérent du GLAAF (Groupement des luthiers et archetiers d’art de France) – Expert auprès du Crédit Municipal de Paris.

BS en transparence devant bque NB

Davantage qu’un instrument, c’est un luthier qu’il faut choisir.

Les sensibilités et qualités diverses de notre équipe vous permettront de rencontrer un interlocuteur qui vous aidera à définir et à choisir votre instrument dans notre collection.

Le réglage final personnalisé achève cette rencontre, c’est l’accomplissement idéal de notre mission dans la musique. Mais dans le cas où votre instrument n’existerait pas déjà, nous offrons encore la ressource de sa fabrication.

En 30 ans, plusieurs collaborateurs sont devenus lauréats de concours internationaux de lutherie et une certaine « tradition maison » pousse à relever le défi chaque fois que la demande en est faite.

C’est ainsi qu’après la conception et la fabrication d’altos pour enfants, du 1/16ème à la forme très simplifiée mais sonore, à l’alto d’étudiant avancé, nous avons mis au point divers instruments à 5 ou 6 cordes et récemment un modèle d’alto et un autre de violoncelle qui promettent de beaux succès à leurs utilisateurs.

Chaque année une bonne douzaine d’instruments de notre fabrication quitte nos ateliers. Ils sont le reflet de notre goût pour certaines écoles anciennes que nous nous efforçons d’approcher mais aussi de notre imagination pour être en phase avec notre époque.

Cet exercice de réflexion et de pratique de notre spécialité nous permet en outre de proposer des instruments de la fabrication traditionnelle dite de « Mirecourt » que nous avons considérablement améliorés mais qui conservent un prix très abordable. C’est là notre réponse à une concurrence nouvelle et nous ne manquons pas d’atouts.

Expert près du Crédit Municipal de Paris, j’essaye d’apporter réponse à toute question que peuvent se poser les propriétaires d’un instrument.

Deux compagnons luthiers, diplômés et expérimentés se chargent de la réparation et de la restauration des instruments du quatuor ; ils peuvent aussi apporter conseils et aides diverses car ils pratiquent eux aussi un instrument.

Entretien, transport, conservation des instruments ont des petits secrets que nous sommes prêts à vous révéler !

Bernard Sabatier